Les motorisations et émissions de CO2 des voitures particulières et des véhicules utilitaires neufs

En décembre 2015, la part des voitures essence dans les immatriculations totales se redresse (+0,7 point à 41,1%) alors que celle des voitures diesel baisse de 0,5 point. Dans le même temps, la part des voitures à motorisations alternatives baisse de 0,3 point à 4,6% du fait du recul de la part des voitures hybrides (-0,5 point à 3,4%). Les parts des véhicules électriques atteignent leur plus haut niveau soit 1,2% pour les voitures et 2,0% pour les véhicules utilitaires légers. En savoir plus…

Advertisements

La conjoncture énergétique

En novembre 2015, la production d’énergie primaire baisse de 1,9% en glissement annuel, pour un total de 10,3 Mtep, sous l’effet d’un léger recul de la production nucléaire (-1,7%) et d’un effondrement de la production hydraulique (-27,6%) dû au faible débit des cours d’eau. A contrario, la production de la filière éolienne s’envole, progressant de près de 67% en glissement annuel. En savoir plus…

Eaux et territoires agricoles : dépasser les contradictions ?

Le programme de recherche eaux et territoires a pour ambition, d’une part, d’acquérir et de mettre en relation les connaissances scientifiques relatives au fonctionnement des hydrosystèmes et celles qui portent sur les territoires et, d’autre part, d’éclairer les politiques publiques, actuelles ou à venir, portées par les acteurs de la gestion des territoires et de la gestion de l’eau. Ce programme est piloté par trois partenaires qui apportent les spécificités de leurs positionnements complémentaires sur tout le continuum allant de la recherche à la mise en oeuvre de l’action publique. Il s’inscrit particulièrement dans le cadre de la mise en oeuvre de la directive cadre sur l’eau et vise à une meilleure intégration des politiques. Le traitement des problématiques liées à l’eau suppose tout à la fois approche systémique du couple eau et territoire et approches interdisciplinaires entre sciences de l’univers, sciences de la vie et sciences économiques et sociales. Cette publication met l’accent sur sept des vingt projets retenus depuis 2008 dont elle présente les résultats en trois parties : pollutions diffuses, zones humides et gestion intégrée. En savoir plus…