Les drones investissent le monde de la recherche environnementale

Qu’il s’agisse de prélever de l’eau ou de mesurer la biomasse d’une forêt, à l’instar des drones développés par l’Ifremer et YellowScan, ou de surveiller le bon fonctionnement de centrales photovoltaïques, ces petits engins sont très prisés des organismes de recherches et des entreprises qui trouvent dans ces appareils l’opportunité de rendre leur travail de terrain plus facile et plus économique.

C’est pour cette raison que le ministère de l’Ecologie cherche à favoriser l’utilisation de drones au service de la transition énergétique. Il accompagne la collaboration entre les start up qui conçoivent ces nouveaux outils et les instituts de recherches susceptibles de les utiliser.

Par ailleurs, le développement de nouveaux outils embarqués sur les drones, comme les capteurs laser ou les capteurs de réflectance, permet de faire des mesures extrêmement précises et ouvre des champs nouveaux pour la recherche

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s