Niveau des nappes d’eau souterraines : un déficit inhabituel au 1er janvier 2016

Contrairement à la tendance habituelle en cette période hivernale de l’année, plus de la moitié des nappes d’eau souterraines (55%) affiche un niveau inférieur à la normale.

Cette période de l’année, qui devrait normalement se traduire par une recharge, montre une stagnation inhabituelle liée au déficit pluviométrique de ces derniers mois. Au mois de décembre 2015, les pluies enregistrées ont été les plus faibles qu’ait connu la France depuis 1959.

Certaines régions comme la Lorraine, la Vendée et l’Aquitaine sont particulièrement touchées, leurs nappes phréatiques présentant des niveaux “très inférieurs à la normale“.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s