Une poudre d’escampette pour micropolluants

Plus finement pulvérisé, le charbon actif est plus efficace pour capturer les micropolluants. Une technique qui pourrait être appliquée dans les usines suisses de traitement des eaux usées. Des chercheurs de l’EPFL ont mené l’enquête.

Les micropolluants, sont d’infimes traces de produits chimiques provenant de médicaments ou de produits utilisés dans l’agriculture. Ils constituent une menace pour les écosystèmes aquatiques, même à des concentrations très faibles. Afin de réduire la quantité de micropolluants rejetés dans la nature, on traite les eaux usées avec de la poudre de charbon actif. Or des chercheurs de l’EPFL ont amélioré cette approche en utilisant une variante très finement broyée, qui élimine au moins cinq fois plus vite les micropolluants. Leur étude a été publiée le mois dernier dans le journal Water Research et pourrait potentiellement être mise en pratique dans les usines suisses de traitement des eaux usées.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s