Abeilles : l’Anses préconise d’étendre le moratoire sur certains pesticides

L’Agence française de sécurité alimentaire et sanitaire (Anses) a recommandé mardi au gouvernement d’étendre un moratoire sur les néonicotinoïdes aux céréales d’hiver. Ces pesticides sont accusés de contribuer fortement au déclin des abeilles depuis plusieurs années.

Dans un avis remis au ministère de l’Ecologie, l’Anses “constate qu’en l’absence de mesures de gestion adaptées, l’utilisation des néonicotinoïdes a de sévères effets négatifs sur les pollinisateurs“, indique le ministère dans un communiqué. Un moratoire partiel interdisant l’enrobage par trois néonicotinoïdes des semences de céréales d’été et des cultures attractives des pollinisateurs est déjà en vigueur en Europe, rappelle le ministère. L’Anses, à qui le gouvernement avait demandé en juin 2015 d’évaluer l’ensemble des études récemment conduites sur les effets des néonicotinoïdes, préconise d’appliquer le moratoire sur l’usage de semences enrobées aux “céréales d’hiver“. Ces restrictions “s’avèrent difficiles à mettre en oeuvre“, est-il mentionné dans le communiqué. “Le projet de loi sur la biodiversité qui sera examiné les 19, 20 et 21 janvier prochains au Sénat en débattra“, ajoute le document.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s